Musée restaure premier film image couleur mouvement

0
125

Musée restaure premier film image couleur mouvement

Un morceau d’histoire a été sauvé de l’oubli avec le National Media Museum à Bradford, Royaume-Uni, révélant un rétablissement de la première image couleur connue mouvement. Tourné comme un bout d’essai par l’inventeur britannique Edward Turner Raymond (1873 – 1903) en 1901/2, on a longtemps pensé avoir été un échec pratique jusqu’à ce restaurées du musée, qui est la projection du film au public pour la première fois 110 ans après sa fabrication.

Soutenu financièrement par Frederick Lee, Turner ne pas utiliser des colorants photosensibles le chemin de la pellicule couleur tard fait. Au lieu de cela, il a utilisé ce qu’on appelle un “additif” processus, qui fit breveter en 1899. Si vous regardez le film, vous verrez que cela ressemble, c’est en noir et blanc. Que Turner a fait, c’est de placer une roue contenant un filtre bleu, vert et rouge devant le film.

Comme le film a couru à travers la caméra, la roue a tourné, amenant un autre filtre avant chaque trame. La première image serait tiré une balle dans la lumière bleue, la seconde en vert et la troisième en rouge. Bien que chaque image est en noir et blanc, chaque enregistrement de l’intensité de la couleur, il a été exposé. En exécutant le film à travers un projecteur avec les mêmes filtres synchronisés avec les trames correctes, les cadres passent rapidement les projections par groupes de trois à combiner dans l’œil du spectateur et le résultat est la couleur.

Ce n’était pas un processus parfait par tous les moyens. Les couleurs étaient flous et d’avoir à projeter à travers des filtres fabriqué les images anormalement sombre, mais quand l’histoire est en cours d’enregistrement, c’est comme se plaindre que l’enregistrement d’Edison premier phonographe était un peu rugueux.

La restauration du film a été réalisé par Michael Harvey, conservateur de la Cinématographie au Musée national des médias et des archives cinématographiques experts Brian et David Pritchard Cleveland. Parce que le film n’est pas un format standard et ne rentre pas dans n’importe quel projecteur moderne, il a dû être copié sur un film de 35 mm avant d’être convertis en fichiers numériques. Ce fut un processus long et laborieux impliquant une porte sur mesure dans lequel le film a dû être placée à la main pour chaque image individuelle.



12. Offre Mobile - 300x350 - GIF

Cela s’est traduit par une vitesse de balayage d’environ 25 images par heure avec aucun moyen de savoir si le processus avait travaillé jusqu’à ce que les dossiers avaient été traités. Ensuite, une équipe numérique combinée chaque image en trois couleurs serti dans un cadre unique. Cette dernière étape de Turner reproduit technique de projection simultanée des ensembles pour former une seule image

En rétablissant film de Turner, l’équipe du musée a non seulement préservé un artefact historique précieux, ils ont aussi prouvé que le film pourrait être projeté. Mais ce n’était pas assez pour les restaurateurs. Selon Harvey, «nous nous sommes assis dans la salle de montage en transe comme en couleur coups de feu fait il ya 110 ans est venu à la vie sur l’écran. L’image du poisson rouge était superbe: ses couleurs étaient si réaliste et subtile. Puis il ya eu un ara au plumage brillamment coloré, un bref aperçu de soldats en marche et, plus intéressant encore, les jeunes enfants vêtus de parures édouardienne. J’ai réalisé que nous avions une importante découverte sur nos mains. Nous avions prouvé que le processus de Lee et Turner travaillait mais il restait à déterminer qui sont ces enfants étaient et d’établir aussi précisément que possible lors de ces premières images en couleur ont été faites. ”

Une recherche documentaire approfondie a été réalisée, qui a établi que le film a été réalisé en 1901/2 – ce qui en fait la plus ancienne image connue mouvement couleur – et les sujets ont été identifiés comme étant les plus susceptibles des trois enfants Turner, Alfred Raymond Turner (de 1898 à 1994 ), Agnes mai Turner (1896 – 1920) et Wilfred Sidney Turner (1901 – 1990).

Le film n’a jamais été démontré auparavant que Turner est décédé subitement d’une crise cardiaque en 1903 avant d’avoir pu construire un projecteur pour elle et le film a été longtemps considéré comme impossible à démontrer. Cependant, l’œuvre de Turner n’a pas fini avec lui. Un de ses autres bailleurs de fonds, le film américain entrepreneur Charles Urban (1867 – 1942) a continué à développer le processus avec le réalisateur George Albert Smith (1864 – 1959) pour produire Kinemacolor, le premier procédé commercialement réussie film en couleurs, en 1906. Malheureusement, la veuve de Turner n’a jamais reçu des redevances pour les fruits du travail de son mari.

Le film est exposé à la National Media Museum de Bradford.

Source : http://www.gizmag.com