Ligue nationale de Suu Kyi pour la démocratie remporte la majorité au Myanmar

0

Ligue nationale de Suu Kyi pour la démocratie remporte la majorité au Myanmar

 

La Ligue nationale pour la démocratie a gagné une majorité dans l’élection générale historique de Myanmar, disent les officiels du vote, se terminant décennies de régime militaire soutenu.

Avec plus de 80% des sièges a déclaré, le parti d’Aung San Suu Kyi a plus que les deux tiers dont il a besoin pour contrôler le parlement et choisir le président.

Mais un quart des sièges sont alloués à l’armée, ce qui signifie qu’il restera très influent.

La constitution du Myanmar signifie Mme Suu Kyi ne peut maintenant devenir président.

Elle interdit expressément toute personne dont les enfants sont nés ressortissants étrangers d’occuper le poste. Ses deux fils sont nés en Colombie.

Mais Mme Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix qui a passé des décennies sous militaire imposée résidence surveillée, a insisté pour qu’elle conduirait le pays de toute façon si son parti a remporté.

L’élection de dimanche était premières élections ouvertement contestées du Myanmar en 25 ans.

Il a été largement considérée comme un vote équitable bien qu’il y avait des rapports d’irrégularités, et des centaines de milliers de personnes – y compris la minorité musulmane Rohingya, qui ne sont pas reconnus comme citoyens – se sont vu refuser le droit de vote.

Environ 30 millions de personnes étaient admissibles à voter et la participation a été estimé à environ 80%.

L’Union Parti soutenu par l’armée de solidarité pour le développement (USDP) – qui a remporté la dernière élection largement critiqué il y a cinq ans – a jusqu’ici gagné environ 5% des sièges à pourvoir.

Share.

About Author

Comments are closed.