La chute des actions Hewlett-Packard Co

0

 

Hewlett-Packard Co, a enregistré une baisse du chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre consécutif, suite  de la baisse des ventes d’ordinateur  et de la demande de services des entreprises.

Les actions du deuxième fabricant mondial d’ordinateur, qui a également dit de prévoir pour l’ensemble de l’exercice un bénéfice annuel ajusté largement sous les estimations, chute à 4 % dans les transactions hors séance.

L’entreprise qui a eu du mal à s’adapter à l’essor de  l’informatique mobiles, est entreprend un processus de scission en deux sociétés cotées, l’un regrouperait les activités ordinateurs  et l’imprimante, l’autre celle de matériel et de services dédies aux entreprises.

HP arrive à la fin d’une restructuration pluriannuelle lancée par la directrice générale, Meg  Whitman, pour réduire ses coûts et en se concentrant sur les ventes à marge plus élevée. Le plan comprend la suppression d’environ 55.000 emplois.

La baisse des ventes mondiales d’ordinateur a été exacerbée dans le deuxième trimestre de 2015, les clients attendaient  tous la sortie de Windows 10. En conséquence, les recettes à ordinateur et l’imprimante de HP, ont chuté de 11,5 %  au troisième trimestre terminé le 31 Juillet. La vente des services entrepris ont chuté  de  11 % tandis que les recettes au groupe d’entreprises ont augmenté de 2 %.

Pour l’ensemble de l’année se terminant fin octobre, la société a déclaré qu’elle devrait bénéfice par action ajustée de 3,65  à 3.59 dollars largement inférieur à l’estimation moyenne des analystes de 3,64 dollars par action. Le total des revenus ont diminué de 8,1 %  à 25,35 milliards de dollar au troisième trimestre. HP obtient près des deux tiers de son chiffre d’affaires en dehors des États-Unis.

Hors élément exceptionnels, le bénéfice par action atteint 88 centimes.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice de 85 centimes par action et des revenus de 25,44 milliards, selon Thomson Reuters I / B / E / S.

Jusqu’à la clôture de jeudi, le stock avait chuté de près de 32 % cette année, comparativement à 1,1 % d’une chute de l’indice S&P 500 (SPX).

Share.

About Author

Comments are closed.